Le MATER-BI est entièrement biodégradable et compostable. Ces deux propriétés permettent à une matière plastique d’être valorisée ensemble avec LES DÉCHETS ORGANIQUES (par compostage ou par digestion anaérobie). La biodégradabilité et la compostabilité sont définies dans la norme européenne NF EN 13432.

 

QU’EST-CE QUE LA BIODÉGRADABILITÉ ?

La biodégradabilité est la décomposition des substances et des matières organiques en substances plus petites grâce à l’activité (enzymatique) des micro-organismes.
Lorsque le processus biologique est achevé, on obtient la transformation totale des substances organiques de départ en molécules inorganiques simples : eau, dioxyde de carbone ou méthane et biomasse.
En imitant ces processus naturels, les déchets organiques des activités humaines peuvent eux aussi être valorisés grâce à la biodégradation : en définissant le milieu idéal pour que le phénomène puisse se développer avec un délai « industrialisable » et compatible avec les rythmes de production des déchets organiques.
La biodégradation dépend de la nature chimique de la substance ou du matériel que l’on souhaite biodégrader et du milieu où a lieu la biodégradation. Les milieux du compostage et de la méthanisation optimisent la biodégradation et permettent de la gérer à échelle industrielle.

QU’EST-CE QUE LA COMPOSTABILITÉ ?

La compostabilité est la transformation d’une matière organique en compost à travers le processus de compostage.

Compost1_FR

Le compostage est un processus biologique aérobie (qui se produit en présence d’oxygène), contrôlé par l’homme. Il permet la production de COMPOST.

 

Compost2_FR
Le compost est un EXCELLENT ENGRAIS car il est riche en humus et en micro-organismes utiles au sol. Son apport en substances organiques améliore la structure du sol et la biodisponibilité des nutriments (composés de phosphore et d’azote).

ESSAIS DE LABORATOIRE : RÉSULTATS MINIMUM REQUIS

Risultati_FR

UNE MATIÈRE COMPOSTABLE DOIT RÉPONDRE À CHACUN DE CES CRITÈRES

 

Biodégradation marine

Lors d’essais en laboratoire, des échantillons de MATER-BI ont été exposés à des sédiments marins prélevés sur le littoral, milieu où finissent de nombreux déchets plastiques.
Les résultats de ces essais confirment que le MATER-BI tend à se biodégrader y compris dans les milieux naturels comme le milieu marin et ce, dans un laps de temps relativement court.
Les tests de laboratoire supervisés par l’Istituto Italiano dei Plastici (IIP) ont été contrôlés par Certiquality, dans le cadre du Programme pilote de la Commission Européenne “Environmental Technology Verification” (ETV).

 

Biodegradazione marina_FR