Le MATER-BI n’a pas d’incidence notable sur la production de ressources alimentaires.

 

Amidon de maïs

Les composants essentiels pour la production du MATER-BI sont l’amidon de maïs et les huiles végétales, non modifiés génétiquement et cultivés en Europe avec des méthodes agricoles traditionnelles.

Grafico carta frÀ l’heure actuelle, au sein de l’Union Européenne, seulement 1 % de la production totale d’amidon de maïs est utilisé pour les bioplastiques.

(Source : “Les bioplastiques: une étude de cas de la bioéconomie en Italie » par Walter Ganapini, Milan, Éditions Ambiente, 2012)

 

 

Occupation de la surface agricole

La surface agricole terrestre mondiale est de 5 milliards d’hectares. Il est estimé qu’en 2017 la surface nécessaire à la production de bioplastiques au niveau mondial ne sera que de 1,2 million d’hectares, équivalant moins de 0,02 %.

(Source: european-bioplastics.org)

 

L’EAU

Water footprint FRPar ailleurs, il ne faut en moyenne que 15 à 30 litres d’eau pour irriguer les cultures nécessaires pour obtenir les matières premières renouvelables utilisées pour la production d’un kilogramme de MATER-BI, une quantité qui a une incidence dérisoire sur les ressources hydriques de la planète.

(Source: www.waterfootprint.org)

Les données montrent donc que l’impact des bioplastiques sur les productions alimentaires est quasiment nul et que la production de bioplastiques n’est pas à l’origine de l’augmentation des prix des produits agricoles.